Compost de Sombavellaz

Compost de SombavellazCompost de Sombavellaz

 

Discrètement placé entre le parc de la Dôle et le Chemin de la Dôle à Gland, le compost de Sombavellaz valorise les déchets du quartier depuis longtemps.

151026_149409378440655_4894234_n[1]Chaque samedi matin, une équipe sympa sort les déchets organiques déposés par les habitants de la poubelle verte à l’entrée du site et les mélange avec du broyat (copeaux de bois). Une semaine après, le mélange est tourné et plus tard, stocké. Chacun peut venir chercher le compost tamisé à 10 mm le samedi matin, contre une petite contribution.154260_149409535107306_6378895_n[1]

Cette équipe bénévole produit un compost magnifique que je compte tester contre celui de la ville de Gland, comme à fait Charles Dowding:

The value of homemade compost. Lettuce trial with homemade on left, cow manure in front, West Riding mid-back and green waste on right, before and after picking.: Yield of leaves this pick was 46g compost, 45g manure, 24g multipurpose, 23g green waste.

The value of homemade compost. Lettuce trial with homemade on left, cow manure in front, West Riding mid-back and green waste on right, before and after picking.: Yield of leaves this pick was 46g compost, 45g manure, 24g multipurpose, 23g green waste.

Culture sur butte et comment tracer des baissières

Culture sur butte

Sous le lien ci-dessus vous trouvez un article très complet sur cette technique du jardinage que l’on compte utiliser a Mauverney.

La partie sud de la parcelle est en pente. Pour mieux retenir l’eau de pluie qui s’écoule long de la pente, nous enlèverons l’herbe sur les chemins perpendiculaire à la pente pour créer des mini-baissières. Les buttes sont alors crées en même temps par les remblais. On recouvre avec du compost et voilà. C’est bien documenté sur le blog de la graine indocile, dont la photo ci-dessous.

création d’une butte

Voici une vidéo qui montre un outil très simple pour déterminer l’emplacement des baissières:

Utilisation d’un cadre A pour trouver l’emplacement des baissières.

Ecojardins Morges

Un grand merci au groupe écojardins Morges de nous avoir accueilli si chaleureusement. Nous allons certainement rester en contact! Ils ont crée un premier jardin partagé au quartier de Prellionnaz / Vogéaz: le Vogeardin.

P1150237s P1150231s P1150229s

 

No-dig abundance

Charles Dowding cultive son maraicher sans travailler la terre depuis une bonne vingtaine d’années. Voyez vous-même l’abondance de ses légumes.

Intéressant: comparaison de compost de provenance différents.

Vidéo en anglais.


Au lieu de labourer la terre, il épand initialement 15 cm, les années suivants 6 cm de compost ou de fumier composté sur ses plate-bandes de 120cm de large. Le meilleur temps est l’automne, mais c’est possible de commencer tout le long de l’année.

Les plantations ont lieu directement dans le compost, qui n’est pas mélangé avec la terre dessous. Le résultat est un rendement tout a fait équivalent à une terre travaillé, mais avec une santé élevée du sol, et moins de mauvaises herbes (j’ai pu vérifier ce dernier point).

Il ne pratique pas de paillage dus aux conditions métrologiques d’Angleterre.

Voici la partie française de son site ou il répond volontiers aux questions.
Sans travailler la terre