Urgent – besoin de matériel

Nous avons reçu un premier don d’outils mais n’avons rien pour les stocker. Il nous faudrait un box ou caisse à outils au plus vite. Si vous pouvez aider, merci de nous écrire jardinseducatifs@gmail.com

Liste de besoins: suivre lien

Publicités

un outil pour aplatir l’herbe

Voici un outil fait maison pour aplatir l’herbe. On devrait nous en fabriquer un pour nous – l’herbe longue rend notre travail d’aménagement pénible.

Dans l’article suivant (en Anglais), il y a une photo de cet outil très simple.

On l’utilise en marchant dessus, l’herbe s’aplatit au fur et au mesure que l’on s’avance et les tiges sont brisés en même temps. Il y a donc MOINS de repousse qu’après un fauchage. Certains plantent même directement dans l’herbe aplati ainsi, sans même recouvrir ou travailler le sol.

Digging in the Driftless

After losing our entire first tomato patch to deer last summer, we are focusing our energies on preparing some ground for a future fenced-in garden with cover crops.  Last fall we rototilled a bit of land and planted the area in winter rye.

This spring at the Midwest Organic Farming Conference  I learned that we needed to build a crimper to turn the rye into mulch and then plant a legume into that crimped rye.

I was told that crimping is the best way to kill the crop and make a mulch that won’t blow away.  Organic farmers pull roller crimpers behind their tractors in no-till agriculture.  (see my blog on what I learned about cover crops and crimping here.

View original post 301 mots de plus

Rencontre du 10 mai

Samedi matin, il est 9 heures à la salle de Mauverney.

Nous sommes 4… et on se dit qu’il va y avoir du boulot 😉 . Nous nous asseyons autour d’une table, commençons à nous présenter lorsque d’autres personnes arrivent. Au final, nous nous retrouvons à plus d’une dizaine de personnes, de tous les âges (ou presque). Nous faisons un tour de table, pour connaitre les souhaits, les envies, les craintes, les ressources de chacun. Il est intéressant de constater que les motivations sont diverses, mais c’est surtout le partage et la transmission aux plus jeunes qui arrivent en tête.

Vers 10h15, nous allons sur le terrain; il y a beaucoup de choses à faire!! Durant presque 2 heures, des volontaires sont là pour mettre le treillis, creuser les chemins, mettre des cartons (afin d’empêcher les mauvaises herbes de repousser), des écorces sur les chemins et du compost sur les plates-bandes. C’est une bonne occasion de faire connaissance avec les membres de l’association qui ont envie de jardiner!

Pour retrouver des forces, nous allons tous ensemble partager une succulente soupe de carottes et de pommes de terre à la salle de paroisse. Convivialité, partage et nature font donc bon ménage!

Au plaisir de retrouver tout le monde bientôt pour continuer la préparation du terrain! Jetez un coup d’œil dans l’agenda…
N’hésitez pas à nous rejoindre!