Le verger permaculturel, réaliste ou utopique?

Article sur la conférence de Stefan Sobkowiak, dans bioactualité.ch

La permaculture, c’est la solution pour sauver le monde pour les uns, et un concept ressorti des fonds de tiroir pour les autres. Ce qui est sûr, c’est que le sujet a interpellé de nombreuses personnes, car plus de cent-soixante étaient présentes lors de la conférence organisée par le Service de l’agriculture vaudois et le FiBL à Marcelin le 26 novembre. La variété du public était à l’image du sujet très diversifié, et les réactions aussi.

Lire la suite: http://www.bioactualites.ch/fr/cultures/arboriculture-bio/verger-permaculturel.html

Publicités
Soupe à la courge

Soupe à la courge

Avec le froid qui revient en force, rien de mieux qu’une bonne soupe à la courge.

20141019_204355 20141019_205048

Recette

  • Mettre à cuire la courge coupée en petits morceaux dans une casserole avec quelques pommes de terre et quelques carottes
  • Une fois que c’est cuit, mixer le tout
  • Saler et poivrer
  • Rajouter selon les envies du curry, de la crème, du kiri …
  • Mélanger
  • Parsemer de petits morceaux de gruyère
  • Bon appétit

 

Garder les graines de courges, elles serviront pour le dessert.

  • Faire un caramel avec du sucre et un peu d’eau dans une poêle
  • Rajouter les graines
  • Bien remuer et c’est prêt

🙂

 

 

 

20141019_211420

Soupe de courge pour tous

Soupe de courge pour tous

L’Association Jardins Éducatifs de la Côte vous invite à gouter les courges du jardin! Venez en famille au Noël des commerçants de Mauverney le

Jeudi 18.12.14 dès 17:00 heures

devant la Migros de Mauverney

pour votre gobelet de soupe de courge gratuite. Le père Noël attend les enfants ainsi que d’autres animations des commerçants.

Nous serons ravis de partager avec vous les produits de notre jardin éducatif Tout’pousse.

Les poules font l’école

Les poules font l’école

Les poules animent un jardin collectif en pleine ville de Zurich: Les 20 bénévoles du « Kollektiv Hühnerstrasse » se partagent les tâches pour une rémunération en œufs fraîchement cueillis. Lisez-en davantage dans la NZZ du 14.02.14 : Das Hühner-Kollektiv zu Wiedikon

La ville de Genève encourage ses citoyens de faire pareil. Le projet Cocorico vise l’installation de poulaillers collectifs en ville, avec succès. Quinze poulaillers collectifs ont vu le jour en 2013, selon Le Temps du 22.04.14 Les poules, la nouvelle coqueluche des villes. A voir notamment un poulailler fixe à la Cour-Corderie  et un poulailler mobile dans le parc Beaulieu.

L’installation d’un poulailler de 10 poules est amorti en une année environ, surtout que la poule ne mange pas que du grain: « chaque jour la quantité de déchets alimentaire d’une personne adulte » (selon des poules en ville, documentation du projet cocorico).

Les œufs produits sont locaux et sains, puisque les poules ne souffrent pas des restrictions de la production de masse: moins de maladies, une alimentation plus variée, des groupes adéquats, une vie plus longue et souvent plus d’espace.

Le sol d’un poulailler peut être recouvert de 30 cm copeaux de bois, incitant les poules à y chercher les insectes et invertébrés qui s’y installent. Tout déchet vert ou de cuisine y jeté sera soit mangé par les poules, soit mélangé avec le substrat par les grattements des poules – devenant à son tour nourriture pour micro- puis macro organismes, incitant les poules à gratter davantage. Ce compost travaillé par les poules réduit des odeurs et est un excellent engrais. Aux USA, au Vermont, un composteur professionnel détient 1500 poules pondeuses en liberté, sans leur donner le moindre grain (Vidéo en anglais).

Des poules peuvent contribuer à réduire le gaspillage des déchets alimentaires – dont un tiers est produit par les ménages. Avec une délicieuse récompense: des œufs!