Pendant l’hiver, ils travaillent au jardin

Un lombric à travaillé ici!

Un lombric à travaillé ici!

Maintenant, les températures baissent, les journées se raccourcissent, et le travail de jardin prend une pause…

ce n’est pas le cas des plus grands laboureurs, c’est-a-dire des lombrics. C’est en automne et printemps qu’ils sont le plus actifs, se réfugiant dans les couches plus profonds de la terre quand il fait trop chaud (été) ou trop froid (sol gelé en hiver). Voici comment nous nourrissons nos travailleurs du sol, qui en retour nous fertilisent et rendent friable le terreau de nos plates-bandes:

Nourriture pour nos amis

Nourriture pour nos amis

Un grand merci au concierge d’un immeuble voisin, qui ramasse ces feuilles sur le gazon avec une tondeuse: ils sont donc plus petits et se décomposeront rapidement. Nous en mettons sur nos plates-bandes, sans labourer. Cela nous évite le que des mauvaises herbes poussent pendant l’hiver, et protège la terre contre la pluie, l’assèchement et le froid. En fait, d’une bonne couche de 10 cm restera peu au printemps, le tout mangé par… nos amis les lombrics!

Publicités

L’homme qui plantait des arbres

Je n’oublierai pas l’impression que ce récit a laissé sur moi quand je l’ai visionné pour la première fois, il y a bien plus que vingt ans. Je viens de le partager avec mon fils.

Le texte intégral ainsi qu’un commentaire de l’auteur, Jean Giono, voici (suivre lien)