Mon premier potager en permaculture

Mon premier potager en permaculture

Apprenez comment jardiner bio! Vous allez apprendre comment planter et entretenir un potager avec une vingtaine de legumes. Récoltes jusqu’à l’automne (mais pas tellement pendant les vacances).

COURS REPORTÉ, DÉBUT MAI

Lire la suite

Gros mangeurs, petite faim, se contentent des restes…

  • les plantes du potager n’ont pas tous les mêmes besoins en nutrition! Grosso modo, cela dépend de leur famille.

Selon Philippe Asseray (Mariages (heureux) au potager), pour une rotation sur 3 ans on peut classifier les légumes comme suit:

1ère année, apport d’une brouette de compost par 5 m2:

brassicacées (radis, chou, navet), chénopodiacées (épinard, betterave potagère, poirée), cucurbitacées (courgette, concombre, potiron, melon), solanacées (pomme de terre, tomate, aubergine, poivron Note: je ne mettrai pas chénopodiacées ni salades sur une parcelle qui vient de recevoir beaucoup d’engrais car ces légumes concentrent du nitrate dans leurs feuilles)

2ème année:

apiacées (persil, carotte, céleri, panais), astéracées (laitue, chicorée, salsifis, scorsonère)

3eme année:

fabacées (haricot, pois, fève, lentille), liliacées (poireau, ail, oignions, échalote)

cultures associés

selon Richard Wallner, (Manuel de culture sur butte, p. 141)

Associations positives: DSC_8033

  • apport de fertilité: haricot et mais, généralement des légumineuses
  • action contre les parasites: souci et tomate, oignons et fraise, poireau et salade, céleri et chou, oignons et carotte, poireau et carotte, tomate et chou, oeillet d’Inde contre les nématodes
  • meilleur occupation de l’espace: salade ou mâche sous les choux, salade au pied des tomates

Associations négatives:

  • croissance inhibée: courgette et maïs, échalote et maïs, oignons et fève, haricot et tournesol, oignons et souci, fenouil réputé difficile
  • transmission de maladies: monocultures de plantes de la même famille, par exemple pommes de terre et tomates.

Pour en savoir plus:

Tableau de légumes avec associations positives et négatives

Les bonnes associations de plantes au potager

Profondeur des racines

Selon Richard Wallner (Manuel de culture sur butte)

Superficielles

<30 cm de profondeur

Intermédiaires

30 – 60 cm de profondeur

Profondes

>60 cm de profondeur

Céleri

Laitue

Oignon

Pomme de terre

radis

Brocoli

Carotte

Chou

Chou-fleur

Concombre

Courgette

Haricot mange-tout

Melon brodé

Poivron

Tomate

Asperge

Chanvre (jusqu’à 1 m)

Citrouille

Consoude (jusqu’à 2m)

Courge

Luzerne (jusqu’à 3m)

Mais (jusqu’à 1 m)

Mélilot (racine pivotante profonde)

Melon d’eau

Panais

Poireau (jusqu’à 1 m)

Sainfoin (jusqu’à 3 à 4 m)

Tournesol (jusqu’à 1 m)

Vesce (jusqu’à 1 m)

Quand faut-il semer? Calendriers

Voici trois calendriers de semis/plantation qui pourraient vous être utile pour la planification de vos cultures:

DSC_3402Il est utile de prendre note des dates de chaque semis et plantation y compris les variétés, ainsi que la réussite et le rendement de chaque culture. Ainsi, au fur des années, vous saurez adapter le choix des dates et des variétés à votre propre climat et sol. C’est notamment les échecs qui peuvent être riche en renseignements (plantules mangés par les limaces par temps humide, mauvaise levée… ) pour éviter de reproduire ses propres erreurs.

Jardiner avec la lune

Certains jardiniers accordent leurs travaux au jardin au cycle lunaire. Cette approche est née des travaux de Maria Thun et d’autres dans l’agriculture biodynamique.

Selon Xavier Gerbeaud, la lune croissante est favorable aux cueillettes et aux récoltes de produits destinés à ne pas être consommés tout de suite. La lune décroissante convient aux opérations de fertilisation. C’est une période propice aux récoltes et cueillettes de produits à déguster sans attendre.

D’ailleurs, on ne jardine pas les jours de périgée, apogée et des nœuds lunaires.

Les calendriers lunaires disponibles dans le commerces indiquent généralement les jours suivants (Explications Xavier Gerbeaud)

  • fleursPlantez les bulbes, rempotez, bouturez, récoltez les fleurs séchées…
  • racines : Travaux concernant les légumes racines et les écorces. Semez vos radis, récoltez les carottes, plantez l’ail…
  • feuilles : Tondez le gazon, repiquez les laitues, cueillez le persil…
  • fruits : Favorable aux fruits et aux graines. Récoltez tous les fruits, cueillez les tomates, préparez vos trous de plantation au verger, semez les pois…

Pour en savoir plus:

Calendrier lunaire mensuel

Calendrier lunaire avec tâches de la semaine

Rotation des cultures au potager

Pour éviter un épuisement du sol et l’accumulation de ravageurs, il est prudent de ne pas planter certains légumes sur le même lieu une année après l’autre.

Il s’impose alors de bien noter l’emplacement des plantes chaque année. Pendant la mauvaise saison, on prendra le temps d’établir un plan qui aidera à savoir quels légumes, en quelle quantité l’on cultivera et ou exactement pendant l’année qui vient.

Typiquement, on classe les plantes selon leur famille et les besoins en nutriments.

Rotation sur 3 ou 4 ans

Une méthode courante est de diviser son potager en 3, voir 4 parties et faire suivre, sur 3 ans:
1ere année: Légumes gourmands; Légumes Feuilles et Fruits
2e : Légumes pas trop gourmands; Légumes Racines et Légumes Bulbes
3e :Légumes améliorant le sol; Légumes Grains et engrais verts
Sur 4 ans
année 1 : Légumes Fruits
année 2 :Légumes Racines et Bulbes
année 3 :Légumes Grains et engrais verts
année 4 :Légumes Feuilles

Vu que les pommes de terre sont sensibles aux maladies, mais pratique pour nettoyer le sol des mauvaises herbes, la rotation suivante pourrait s’avérer utile:
année 1 : Pommes de terre
année 2 : légumes grains et engrais verts
année 3 : légumes feuilles
année 4 : légumes fruits
année 5 : légumes racines

Dans un tout petit potager, on pourra mélanger toutes les catégories de plantes mais on prenant soin de ne pas planter de la même famille sur un endroit deux ans de suite.

Exceptions

selon Richard Wallner (Manuel de culture sur butte, p. 140):

Les légumineuses, tomate, poireau, maïs sont réputés autocompatibles et peuvent être replantés au même endroit.

Blette, ail, chou, navet, radis, asperge (au bout de 10 ans), concombre, courgette, courge, melon, épinard, fraisier sont autotoxiques et doivent changer d’emplacement. S’y ajoute la pomme de terre.

Plus d’infos

http://www.jardin-a-manger.com/travauxdumois/rotation.htm

http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/rotation-des-cultures