Jardin en lasagne

Jardin en lasagne

C’est une technique que nous utilisons à Mauverney. Elle nous permet d’utiliser les différents matériaux, que l’on pose en couches comme une lasagne sur la plate-bande ou dans le carré:

  • tontes de haie (marcher dessus pour bien tasser)
  • et de gazon (en couche assez fine),
  • fumier (couche fine),
  • copeaux de bois décomposés,
  • compost (au moins 3 cm pour semer, plus dans les endroits ou on met une plante) .
  • ne pas hésiter de bien tasser, la hauteur final peut être 60 cm si on veut.

Contrairement aux conseils sur le site, on n’aura pas besoin de broyer les tontes de haie, ni de mettre un carton à la base (mais on peut si l’on veut)

C’est un sujet bien documenté sur le web:

Compostage discrèt

Pas assez de place pour un compost conventionnel? Vous n’aimez pas les bacs en plastique?
P1150840sAloP1150842srs prenez un caisson à vin, enlevez le fond et utilisez celui-ci comme couvercle.

P1150841s
Placez-le entre à même la terre, remplissez avec vous déchets organiques et les lombrics vont se charger du reste.

 

En soulevant un peu le caisson, on peut observer le travail des lombrics. Quand le compost prend l’allure de terre, soulever le caisson, étendre le compost, remettre en place le caisson avec d’éventuels restes de déchets non compostés, et recommencer.
Voilà.P1150843s
Une famille de 5 utilise 6 de tels vinocomposteurs.

Samedi 29.3.14, 9:00h au terrain de Mauverney

Samedi nous allons commencer à préparer le terrain: tracer les baissières et les chemins. C’est l’occasion d’apprendre une méthode très simple pour déterminer les lignes de hauteur avec le « grand A » (voir article).

Venez avec bêches, râteaux et fourches.

Culture sur butte et comment tracer des baissières

Culture sur butte

Sous le lien ci-dessus vous trouvez un article très complet sur cette technique du jardinage que l’on compte utiliser a Mauverney.

La partie sud de la parcelle est en pente. Pour mieux retenir l’eau de pluie qui s’écoule long de la pente, nous enlèverons l’herbe sur les chemins perpendiculaire à la pente pour créer des mini-baissières. Les buttes sont alors crées en même temps par les remblais. On recouvre avec du compost et voilà. C’est bien documenté sur le blog de la graine indocile, dont la photo ci-dessous.

création d’une butte

Voici une vidéo qui montre un outil très simple pour déterminer l’emplacement des baissières:

Utilisation d’un cadre A pour trouver l’emplacement des baissières.

No-dig abundance

Charles Dowding cultive son maraicher sans travailler la terre depuis une bonne vingtaine d’années. Voyez vous-même l’abondance de ses légumes.

Intéressant: comparaison de compost de provenance différents.

Vidéo en anglais.


Au lieu de labourer la terre, il épand initialement 15 cm, les années suivants 6 cm de compost ou de fumier composté sur ses plate-bandes de 120cm de large. Le meilleur temps est l’automne, mais c’est possible de commencer tout le long de l’année.

Les plantations ont lieu directement dans le compost, qui n’est pas mélangé avec la terre dessous. Le résultat est un rendement tout à fait équivalent à une terre travaillé, mais avec une santé élevée du sol, et moins de mauvaises herbes (j’ai pu vérifier ce dernier point).

Il ne pratique pas de paillage dus aux conditions métrologiques d’Angleterre.

Voici la partie française de son site ou il répond volontiers aux questions.
Sans travailler la terre